Grosse déception

Je pense que je devais avoir dans les 5-6 ans.

Comment? pourquoi? je ne sais pas mais je me suis retrouvée à regarder une émission de télévision sur (je pense) la vie de Michel Fugain.

Une révélation: je me souviens exactement de ce que j’ai ressenti quand j’ai vu Michel Fugain et son Big Bazar! Un groupe d’adultes fringués comme des babos, plein de couleur et qui avaient l’air de vraiment s’amuser! Ils chantaient, dansaient, la grosse éclate! Leur chef (Michel) avait l’air super sympa.  Tout le long de l’émission, je voyais une vie rêvée se jouer devant moi! Moi, qui à cet âge, passais mon temps à danser et chanter, je constatais que l’on pouvait vivre de cet état de grâce dans lequel j’étais plongé du haut de mes 5-6 ans. Une preuve tangible était là devant mes yeux éberlués: ce groupe d’adultes en avait fait leur métier!

Le Big Bazar! dans ma petite tête de 5-6 ans, il était clair que ma vie était toute tracée: en musique en chantant dans la troupe de ce magique Big Bazar. Il est vrai que je n’avais pas noté que ces images dataient un peu…. tout à ma joie d’avoir trouvé ma voie!

A la fin de cette émission extraordinaire, je me souviens très précisément de tous mes sentiments: une joie immense, de l’excitation de grandir vite pour intégrer cette troupe merveilleuse, la réalisation d’un rêve. Tout cela, je le ressens encore en écrivant ces lignes…

Alors bien sûr, c’est le coeur battant, heureuse comme jamais, me voyant déjà virevoltant en robe à fleurs et sabots de bois, en entamant « Tous les acadiens » que j’annonça, fièrement à mes parents la suite de ma destinée.

Evidement, vous me voyez venir… le petit sourire de mes parents (suivi d’un franc rire moqueur) m’annonçant que cela faisait belle lurette que le Big Bazar n’existait plus.

…….

Je me souviens très clairement de l’immensité abyssale de ma  déception: 2 chocs d’un coup pour une petite fille:

1) le Big Bazar n’existait plus!!!
2)  je pourrais jamais intégrer cette troupe!!!!!

Avez vous déjà été déçue enfant? vous souvenez vous du déchirement que cela a provoqué en vous.  Le ridicule dans lequel on vous jette, pour avoir osé espérer un truc aussi improbable? et bien c’est très exactement ce dont je me souviens avoir ressentie. Une montagne russe émotionnelle.  J’étais anéantie.  Je sais que cela vous amuse et cela m’amuse aussi maintenant avec le recul, mais quand cela s’est produit, je peux vous dire que cela ne m’a pas du tout fait rire.  Il est de grandes déceptions d’enfants qui valent largement celles des adultes.  Petits enfants-petits chagrins, mais chagrin quand même!

Bon je m’en suis remise.

🙂

Il m’est juste resté ceci:

Quand ma fille m’a dit qu’elle voulait être vétérinaire-danseuse, je lui ai dit que c’était merveilleux et qu’on verrait comment faire pour y arriver…..

Belle journée (cliquez là: vous comprendrez….)

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s