Ecrire pour écrire?

 

Telle est la question…

Mon activité principale: l’illustration.

Mais j’ai aussi besoin des mots: des mots pour partager, pour faire sourire, pour divertir.

C’est pourquoi, en plus de mes illustrations, j’écris des articles.  Ces articles n’ont général pas grand-chose à voir avec mes illustrations.  C’est une autre facette, tout simplement.

Quand j’ai créé mon blog, initialement pour faire connaître mon travail, j’ai très vite eu envie de rajouter des petits billets d’humeur.  Certains ont plus de succès que d’autres. Cela dépend des sujets. Ce n’est pas une science exacte.  S’il est vrai que quand un de mes textes plait, je suis très fière! Et quand d’autres sont directement relégués aux fins fonds des Z’oubliettes de l’empire du net, ma foi… ce n’est pas super agréable, mais je survie 🙂

Ma ligne éditoriale (qui n’existe pas) tient quand même à une chose: l’honnêteté. A savoir, que je ne cherche pas « LE » sujet qui pourrait marcher… Je veux juste partager un événement, une expérience, une découverte, une tranche de vie.

Comme ma vie n’a pas de rebondissements incessants et qu’en règle générale, je n’ai pas forcément un avis sur tout, ben des fois… j’ai rien à écrire.

Il en découle donc des périodes sans écrits.

Question:

Est-ce que cela pose un problème?

Est-ce que je perds des abonnés?

Est-ce que mes lecteurs voudraient plus d’articles?

Aucune idée?

Vous pourriez peut être éclairer ma lanterne?

Si je veux rester sincère et ne pas tomber dans une obligation d’écrire et de rendement, je ne peux donc que rester à cette vitesse de croisière?

De plus, en ce moment, je suis plus à mes illustrations et que je n’ai pas vraiment de sujets à partager.

Je dois avouer que quand un blog que je lis, publie un article, je suis toujours heureuse et impatiente de le lire.  C’est comme un rendez-vous entre copines, on sait que l’on va passer un bon moment léger et joyeux.

Je suis du signe de la balance, et il parait que « les Balances » sont toujours en train de se poser des questions.  Je confirme.  Demandez aux personnes qui partagent ma vie, des questions auxquelles personnes n’avaient pensé avant, pas que je sois un génie, loin de là, c’est plutôt du « triturement » de cerveau inutile.

Tiens, ben voilà, un sujet: les questions inutiles que je me pose?! non?

Ouai, vous avez raison, si c’est inutile….( ?!)

🙂

Belle journée

2 commentaires sur « Ecrire pour écrire? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s